Victor Fay le minoritaire: de la SFIO au PSU – Vidéos

Mercredi 17 octobre 2018 au Maltais rouge  

Présentation par Marion LABEY

Après la guerre, Victor Fay reprit son activité à la SFIO, à laquelle il avait adhéré en 1938 après avoir rompu avec le PCF ; délégué au congrès de 1946, il contribua à l’élection d’une direction de gauche, avec Guy Mollet, nommé secrétaire général. Il milita à Paris dans un club où se réunissait la gauche du parti hostile à la politique de Guy Mollet*, et où il rencontra Michel Rocard. La capitulation du gouvernement de Guy Mollet* devant les colons d’Algérie et l’envoi du contingent contre le FLN aboutirent à la formation d’une minorité plus nombreuse. Le ralliement de Guy Mollet à de Gaulle amena cette minorité à quitter la SFIO et à créer, en automne 1958, le Parti socialiste autonome (PSA) qui engagea des pourparlers en vue de la fusion avec l’UGS et des opposants communistes. La fusion eut lieu en 1960 sous le nom du Parti socialiste unifié (PSU). Victor Fay participa activement à la création du PSU et à la rédaction de la Charte du nouveau parti.

Se reporter au site de l’AAVPF : Victor Fay  La Flamme et la cendre L’association des Amis de Victor et Paule Fay a pour but de collecter, publier et diffuser la pensée et les écrits du militant communiste et socialiste Victor Fay (1903-1991), membre du PSU de 1960 à 1980

Intervention de Marion Labey auteure du mémoire biographique :
Victor Fay, l’éternel minoritaire: acteur et mémoire critique du mouvement social français

Débat avec Marion Labey et Jean Marie Demaldent

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :